By

Les Echos et Le Parisien publieront directement leurs articles sur Facebook

Avec le quotidien gratuit 20 minutes, les deux titres de presse constituent le trio qui va inaugurer une nouvelle fonctionnalité du réseau social de Mark Zuckerberg, « Instant Articles ». Ces journaux français pourront publier des articles sur Facebook, avec un affichage quasi instantané sur smartphone.

Sourced through Scoop.it from: www.latribune.fr

Les quotidiens « Les Echos » et « Le Parisien », (propriété du groupe LVMH) ont tous deux accepté de voir leurs articles directement accessibles sur Facebook, sans obliger les internautes à changer de site.

Ils rejoignent ainsi les quelques titres prestigieux américains (le New York Times, National Geographic, NBC) et européens (The Guardian, BBC News, Der Spiegel et De Bild) qui ont d’ores et déjà accepté d’adopter cette nouvelle fonctionnalité de réseau social.

Certes il s’agit d’un confort apporté à l’internaute, qui n’aura plus à changer de site pour accéder au contenu des articles.Certes, le modèle économique mis en place par Facebook semble protéger les intérêts publicitaires des groupes de presse, mais ne s’agit-il pas d’une nouvelle abdication des éditeurs de contenus face aux plateformes et aux intégrateurs ?

Pour mémoire, le boîtier Apple TV est entré dans le même processus de référencement des contenus audiovisuels avec les producteurs.

 Avant d’en arriver là, l’industrie n’aura pas été capable ou n’aura même pas tenté de proposer sa propre plateforme de partages syndiqués….

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Telenet cède à Medialaan la clientèle JIM Mobile et sa participation dans Mobile Vikings

Ces accords interviennent dans le cadre de la reprise par Telenet de l’opérateur télécoms Base et de l’enquête menée sur ce rachat par la Commission européenne.

Sourced through Scoop.it from: m.lalibre.be

Avec cette (très) belle opération, Medialaan réalise son objectif d’extension de métier vers la distribution et « se rapproche » de Telenet. On se rappellera que le groupe de Christian Van Thillo avait déjà planché sur le rachat de Base.

Arrêt de JIM TV, refonte de Stievie, consolidation des jeunes abonnés de Jim Mobile (200.000) et de Vikings (240.000): le premier groupe audiovisuel flamand prend un virage important et créatif dans sa stratégie industrielle. Comme quoi l’intégration verticale n’est pas le monopole de la distribution. 

 

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

STMicro a perdu 62 millions de dollars dans les décodeurs au troisième trimestre 2015

Sourced through Scoop.it from: www.usine-digitale.fr

Situation progressivement complexe pour les fabricants de décodeurs, les solutions de service « Cloud » (Netflix notamment), pèsent sur le marché des ventes de « boxes ». 

ST Microelectronics, par exemple, a perdu plus d’argent sur ce segment au 3e trimestre 2015 que le chiffre d’affaires qu’elle a réalisé.

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Molotov.tv, le cocktail explosif contre « la télé de papa »

En France, le fondateur de Canal+ s’apprête à bouleverser le paysage audiovisuel avec le lancement de Molotov.tv, une plateforme en ligne qui regroupera plus de 80 chaînes accessibles sur n’importe quel appareil connecté au Web. Un projet que chérit Thierry Tacheny pour le marché belge depuis plusieurs mois déjà.

Sourced through Scoop.it from: trends.levif.be

Réussira ? Réussira pas ? Le projet Molotov.tv, en tout cas, est un véritable signe du réveil des « hommes de télé » face à l’annexion croissante du marché des plateformes par les intégrateurs de contenus.

Et tant qu’à rêver de mutualisation, pourquoi ne pas développer un Molotov belge, en préemptant le marché ensemble, avec le concours de tous nos media et – pourquoi pas – celui de nos institutions ?

Après tout, sans le concours de la Région wallonne, nos aéroports régionaux ne seraient pas ce qu’ils sont devenus et nous devrions prendre l’avion à partir de la Flandre, de la France, de la Hollande ou d’Allemagne…  Nos media et nos consommateurs ne valent-ils pas un Hub régional ?

 

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

SFR à l’assaut de Netflix et de Canalplay avec Zive

L’opérateur télécoms compte profiter de sa manne d’abonnés pour s’imposer sur le marché prometteur du streaming vidéo, dominé en France par Canalplay et Netflix. Sa plateforme Zive sort le 17 novembre, en même temps que sa nouvelle « Box Fibre Zive ». Elle mise sur la ultra haute définition et sur les contenus pour enfants pour se différencier.

Sourced through Scoop.it from: www.latribune.fr

Ni Netflix, ni CanalPlay. SFR choisit la troisième voie. Celle de son application propriétaire : Zive. Certes, avec 5.000 titres seulement, le service SVOD est actuellement moins étoffé que celui de ses concurrents, mais il est offert gratuitement aux abonnés du service premium de l’opérateur. Une stratégie qui vise à pousser les abonnés à upgrader leur contrat et qui pourrait être gagnante.

Contrairement à Vivendi et Orange qui semblent avoir abandonné le concept, Patrick Drahy persiste dans la stratégie de la convergence « contenus et réseaux » (initiée par JM Messier il y a dix ans) – les récents rachats de BFMTV, de RMC, de Libération et de l’Express en attestent.

Tout doucement, les opérateurs de distribution semblent se répartir en deux groupes: d’une part, les distributeurs « pure players » qui achalandent des contenus sans les posséder (chez nous Proximus) et d’autre part, ceux qui jouent la différentiation par l’intégration verticale des contenus (chez nous, Telenet et surtout, Nethys VOO).

Bien malin qui sera le gagnant !

 

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

La multiplication des écrans et le comportement des utilisateurs – Etude Mediamétrie

Pour la dixième année consécutive, l’étude Media In Life de Médiamétrie mesure et analyse la place des médias et des loisirs numériques au cours d’une journée de la vie des personnes vivant en France.

Sourced through Scoop.it from: www.audiencelemag.com

Etude intéressante sur l’usage des « devices » sur la journée, « Media in Life » (de Médiamétrie) confirme la suprématie du grand écran sur les PV, les Mobiles et les Tablettes, surtout quand on parle d’audience instantanée.

La distribution des contacts par écran par grande cible de population par contre, même si elle reste à l’avantage de la télévision, montre un profil plus partagé.

Sur une journée moyenne, les téléphones mobiles et les tablettes représentent ensemble près de 62% des contacts auprès des jeunes de 15 à 34 ans (contre 44% sur l’ensemble de la population). 

La grande question est de savoir si les jeunes, en vieillissant, garderont leur comportement ou rejoindront les habitudes de leurs ainés en s’appropriant le contrôle du grand écran.

See on Scoop.itTV Distribution and Retransmission fees

By

Proximus lanceert een testproject met targeted advertsing met Dobbit TV en Transfer

Zoals aangekondigd start Proximus TV een testproject inzake targeted advertising, in partnerschap met Dobbit TV en diens regie Transfer. Momenteel is het project beperkt tot West-Vlaanderen, maar…

Sourced through Scoop.it from: www.mm.be

L’annonce par Telenet lors de la journée du GRP d’octobre dernier, du lancement prochain de la publicité ciblée en télévision ne pouvait laisser Proximus sans réponse.

C’est désormais chose faite avec la révélation d’un test mis en place sur la chaîne de bricolage « Dobbit TV » en Flandre occidentale et de pourparlers avec d’autres partenaires, Proximus s’invite également dans le jeu de l’adressage et du Big Data.  On se rappellera que le groupe de Dominique Leroy travaille également avec la plateforme FreeWheel, qui n’est autre que l’opérateur également choisi par Medialaan pour gérer ses espaces digitaux.

Les pièces du puzzle se mettent en place.  Reste, d’une part, à espérer qu’une solution globale sera vite offerte aux annonceurs et que, tant les opérateurs que les groupes télé en auront vite compris le bénéfice. Et d’autre part, que la Wallonie ne sera pas en retard. On imagine aisément que Proximus saura offrir des services de part et d’autre de la frontière linguistique. Mais qu’en est-il des développements de Nethys en la matière ?

See on Scoop.itDynamic Ad Insertion & linear TV

By

«Moustique» racheté par Nethys

Groupe Nethys

Le groupe Sanoma a vendu ses magazines de presse Moustique ainsi que Télé Pocket à Nethys.

Sourced through Scoop.it from: www.lavenir.net

Avec le rachat de Moustique et de Télé Pocket, les emplettes se poursuivent à marche forcée pour le groupe Nethys qui se dirige progressivement vers la constitution d’un des plus importants conglomérats multimedia wallon et qui poursuit sa stratégie d’ancrage local.

Pour rappel, Nethys est détenue quasi totalement par la SA « Finanpart », elle-même détenue par « Publifin » (ex-Tecteo), société coopérative, propriété conjointe de la Province de Liège (61%) et de 76 communes associées (39%).

 

 

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings