By

Vodafone renonce à son projet d’échange d’actifs avec Liberty Global

Le numéro deux mondial de la téléphonie mobile a annoncé ce lundi la fin des discussions sur un projet d’échange d’actifs, avec le numéro un du câble sur le Vieux Continent, Liberty Global.

Sourced through Scoop.it from: www.latribune.fr

Les deux géants n’ont pas réussi à s’entendre.  Liberty Global et Numericable pourrait-elle trouver un terrain de conversation ?  Suite de la consolidation du marché dans un prochain épisode…  

By

‘La révolution digitale va-t-elle pulvériser jusqu’aux fondements de notre monde ?’

Nos communautés occidentales traversent un bouleversement d’une saisissante amplitude. La mondialisation économique induit un monde multipolaire et complexe.

Sourced through Scoop.it from: trends.levif.be

Rien à ajouter. Bruno Colmant signe un texte d’une grande lucidité.

La description d’un monde écartelé entre peurs et bouleversements. Où la spontanéité des échanges sociaux s’impose à la lenteur des outils de planification des structures d’Etats. Où la décroissance s’ajoute au remplacement structurel de nombreuses tâches humaines par des processus digitaux et à l’Uber isation des comportements.  Où quelques sociétés imposent progressivement leurs règles aux états mêmes, garants historiques de l’organisation sociale, etc…

 

    « Nous sommes entrés dans une révolution industrielle inouïe, aux frontières de l’intelligence artificielle, des processus infaillibles qui dépassent les fatigues et impuissances des hommes, des processus qui remplacent les tâches répétitives. C’est un monde inversé, où les entreprises informatiques dominent les Etats alors que ces derniers sont confinés à assurer l’ordre social et la confrontation avec les promesses qu’ils n’arriveront pas à tenir. Nous sommes aux confins d’un nouveau monde où l’innovation et l’inventivité prévaudront ».


….

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

Netflix making gains in new European markets (with up to 10% of Donwstream trafic in France) !

FacebookTwitterLinkedInGoogleEmailSandvine, a provider of intelligent broadband network solutions for fixed and mobile operators, has released its latest Global Internet Phenomena Report focusing o…

Sourced through Scoop.it from: www.broadbandtvnews.com

Une étude de la société Sandvine (fournisseur de solutions de réseaux à haut-débit intelligent), révèle qu’un an après son lancement, Netflix se serait d’ores et déjà appropriée 10% du trafic « Donwstream » en France. Et que ce niveau serait déjà supérieur à 20% en Angleterre et en Irlande.

Le rapport de Sandvine sur l’Erope et l’Asie Pacifique est disponible à l’adresse suivante : https://www.sandvine.com/trends/global-internet-phenomena/

By

Patrick Drahi et Altice rachètent un deuxième câblo-opérateur aux Etats-Unis

Altice, maison mère de Numericable-SFR a annoncé le rachat de l’américain Cablevision pour 17,7 milliards de dollars.

Sourced through Scoop.it from: www.lemonde.fr

3 fois le chiffre d’affaires, 56 fois le résultat net et près de 4.500€ par abonnés. Ce sont les multiples presque hallucinants du deal que vient de signer Patrick Drahy aux Etats-Unis.

En rachetant Cablevision – société New-Yorkaise et 5e câblo opérateur amériacian, le groupe de câblo distribution français ajoute 3.5 millions d’abonnés américains au 1.5 million déjà acquis en mai dernier (Suddenlink).

La distance avec les mastodontes locaux (Comcast, Charter Communications… ) reste importante, mais par cette opération, Altice s’impose progressivement comme un acteur global de poids, face, notamment aux groupes challengers, Liberty et les autres.

La boulimie du désormais « magnat » français n’a de limite que la propension des banquiers à lui prêter de l’argent. Après cette opération, la dette du groupe devrait approcher les $50 milliards. Une dette qu’il faudra rembourser, intérêts compris et qui augure de nouvelles augmentations tarifaires dans ce marché en voie de consolidation mondiale.

Allez, rêvons un peu…à la valorisation de cette opération par abonnés, VOO pourrait valoir au moins 2,6 milliards d’Euros… mais faudrait-il que la Wallonie soit les Etats-Unis et que Lège soit New-York. Même avec un bon plan Marshall et de bonnes résolutions, cela risque tout de même de prendre un peu de temps.:-)

By

Medialaan stopt op 18 december met JIM

Dat meldt het mediabedrijf. Volgens Erwin Deckers loopt het tijdperk van de lineaire jongerenzenders op zijn einde.

Sourced through Scoop.it from: deredactie.be

Consistance stratégique chez Medialaan.

Après la refonte de ses nouveaux sites de chaînes, désormais orientés vers les contenus video. Après le déplacement de Steevie sur l’axe du temps (orientation OTT plutôt que « Live TV »), la stratégie de déploiement du groupe audiovisuel privé flamand se poursuit et prend les devants.

Exit Jim TV. La chaîne ne fait plus recettes et il est temps de déplacer l’offre de contenus pour les jeunes sur de nouvelles plateformes.

Après une période de doutes, le leader du marché redistribue son métier avec intelligence et consistance.  A ceux qui s’interrogeaient sur l’immobilisme des groupes audiovisuels belges, Medialaan confirme que ce temps est révolu et que l’ubiquité des contenus est le maître mot de l’avenir. Ses inventaires « classiques » restent puissants et efficaces. Son offre digitale s’impose progressivement.

Il faut espérer qu’ensemble, avec ses concurrents et ses partenaires francophones ils réfléchiront à l’organisation inteligente et rationnelle de leur offre publicitaire future. Car pour battre les concurrents du net et s’imposer sur ce nouveau terrain de la video digitale, la syndication des inventaires qualitatifs de nos éditeurs audiovisuels locaux sur une plateforme privée et « premium » est la seule réponse envisageable.  

Quoiqu’il en soit, Bravo à Medialaan !

By

TF1 et M6 s’allient pour demander une chaîne de téléachat sur la TNT

Sourced through Scoop.it from: www.lefigaro.fr

Quand le réalisme frappe à la porte de l’industrie, les ennemis d’ici savent se marier là-bas et comprendre que la vraie concurrence est américaine.

QVC, le leader mondial du secteur est en effet entré dans l’Hexagone au mois de juin dernier avec une force de frappe incontestée et la menace de redistribuer les cartes.

En cas d’accord du CSA français, risque-t-on de voir la chaîne, filiale des deux broadcasters français distribuée en Belgique ? Si c’est la cas, après la représentation commerciale de ses sites Web par la RMB, ce serait une nouvelle exploitation du groupe de  Nonce Paolini sur notre territoire…

By

Les rumeurs du retour de la pub sur France Télé entre 20h et 21h font chuter de 10% l’action de TF1 à la Bourse

Selon Les Echos, le titre de TF1 chute de près de 10 % à la Bourse, et M6 décroche de 4 %.Pour la Une, cette baisse s’explique non pas par l’éviction de Claire Chazal des JT du week-end, mais par « le possible retour de la publicité après 20 heures sur France Télévisions », peut-on

Sourced through Scoop.it from: www.jeanmarcmorandini.com

Le monde politique (surtout le monde politique français) a le talent de ne pas comprendre la logique industrielle de la télé.

Après avoir longtemps étranglé son offre de chaînes (la bande des 5), le marché de ta télé en France est soudainement devenu, avec la TNT et ses fréquences, l’un des marchés les plus dérégulés d’Europe. Pour permettre cette libéralisation, il s’est drapé d’anglicanisme en rapprochant le groupe France Télé du modèle « sans pub » de la BBC.

Et puis,  voilà qu’à la faveur des ambitions de la nouvelle patronne du groupe public (qui souhaite un groupe fort et une chaîne de news 2424), le chef de l’État, en personne, assène un gros coup de massue sur l’industrie (qui n’avait déjà pas besoin de cela).

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la « conduite » de l’industrie audiovisuelle par les Présidents de la République en France est et restera insondable et erratique. Nul doute qu’en cas de confirmation du retour de la pub sur France Télé, le lobby et les plaintes juridiques risquent d’affluer.  A juste titre.

 

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Hulu Unveils Ad-Free Subscription Pricing

Hulu is going ad free. 

Sourced through Scoop.it from: www.hollywoodreporter.com

Hulu, le service de streaming, propriété des groupes 21st Century Fox, Walt Disney Co et Comcast Corp, vient d’annoncer qu’elle lançait désormais également un service payant « sans pub ».

La volte face est intéressante. Hulu est arrivée sur le marché OTT en 2008, avec un service financé par la publicité. Malgré ses 9 millions d’abonnés actuels, Hulu peine à croître et a fait récemment l’objet d’une tentative de cession (avortée depuis).

De façon à mieux concurrencer les plateformes « ad-free » (Netflix, Amazon et HBO Now), Hulu offrira désormais, parallèlement à son offre « ad-funded », un service identique au prix de $12 par mois.

De plus en plus, il apparaît que les revenus publicitaires ne sont pas suffisants pour le financement ou la rentabilisation de la vidéo sur Internet. La faute à l’offre infinie et une tarification inacceptables. La preuve la plus criante est YouTube qui, 10 ans après son lancement et malgré 1 milliard de visiteurs par mois, est toujours déficitaire …  Le marché de l’OTT n’est-il finalement rien d’autre que le reflet de la transformation du marché de la location de DVD ?

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

Proximus TV launches sharing service with Swipebox

Proximus is launching the Swipebox, a solution for « swiping » photos, videos and music to the TV screen via a smartphone or tablet.

Sourced through Scoop.it from: www.broadbandtvnews.com

L’écran de télé Proximus s’éloigne de plus en plus de la télévision linéaire ! Pour un peu moins de €60, la « SwipeBox » connectée à votre écran et au décodeur permettra désormais aux utilisateurs d’accéder à une multitude de services en ligne (Web radios, Cloud, Picassa, YouTube, Facebook)…

Futur décodeur « Internet »? La télé sans la télé? La SwipeBox pourrait cacher de nombreux développements qui confirment en tout cas la distance grandissante mise par les distributeurs entre les consommateurs et les grilles de programmes des chaînes historiques. Swipe portera-t-elle son propre écosystème publicitaire ?

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co