By

70m Netflix subs by year’s end

Netflix is on track to reach 69.9 million subscribers by the end of this year, up 28% on the end-2014 total. Of these, according to Digital TV Research’s Global OTT TV and Video Forecasts report, 2…

Sourced through Scoop.it from: www.broadbandtvnews.com

Accélération du nombre d’abonnés pour la plateforme OTT, Netflix pourrait toucher la barre des 70 millions d’abonnés en 2015 (+28%), laissant très loin derrière elles, l’ensemble de ses concurrents. En route vers la mondialisation !

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

Netflix possède soixante à cent mille abonnés flamands (Etude iMinds)

Six mois après le lancement de Netflix, iMinds a analysé l’impact du service de diffusion vidéo en Flandre.

Sourced through Scoop.it from: datanews.levif.be

Voici (enfin), une première estimation externe du nombre d’abonnés flamands que la plateforme Netflix aurait réuni après une petite année d’exploitation.

C’est peu ? C’est beaucoup ? A dire vrai, le chiffre est plutôt une bonne surprise.  Dans une communauté qu’on dit très attachée à ses contenus locaux et dans un marché déjà très encombré, voir ainsi Netflix convaincre entre 60 et 100.000 ménages ou abonnés est convaincant.

Ce qui le semble plus encore, c’est le profil des abonnés. Là où certains pensaient que Netflix séduirait des consommateurs différents, on se retrouve auprès de « gros consommateurs de média ».

Preuve, d’une part que l’appétit n’est pas tout à fait rassasié et, surtout, que certains consommateurs sont prêts à payer plus pour améliorer leur accès aux contenus audiovisuels.  La télévision trop chère en Belgique ? Que nenni !!           

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

La video de « Gigafactory1″ !

Sourced through Scoop.it from: blog.divedia.be

Certes, ceci n’est pas très lié au media, mais je ne peux pas résister…

Quand on évoque l’entrepreneurship et le goût pour le changement, il y a des personnages particulièrement fascinants. Et certaines époques semblent plus propices que d’autres pour voir fleurir ces leaders démesurés et flamboyants. Steve Jobs fut l’un d’entre eux et ses produits n’ont pas fini de nous faire rêver. Il en est un autre qui s’appelle Elon Musk (42 ans) et qui est en train de supplanter le père de l’iPhone.

Musk, c’est notamment Paypal, SpaceX, Tesla, Powerwall, Hyperloop…et sûrement d’autres projets à venir. 

Ces personnages aux côtés desquels on pourrait encore citer Reed Hasting – le fondateur de Netflix – me font croire que nous sommes entrés dans une nouvelle « Renaissance ». Celle d’un nouvel art de la technologie qui semble ouvrir de nouvelles horizons, rompre avec une certaine forme d’ère industrielle du gaspillage et apporter avec elle une idée que demain pourrait être meilleure qu’hier.

Grosse bouffée d’admiration

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

La video de « Gigafactory1″ !

Tesla Gigafactory

Pour voir la video, cliquez sur l’image !

Elon Musk a accepté qu’un drone survole sa nouvelle usine de production de batterie.  Le site, dans l’état où il se trouve actuellement, sera 4 fois plus grand. A lui seul, il produira les équipements électriques de 500.000 véhicules (ou d’autant de maisons ou de points de stockage d’énergie). Initialement considérée comme démesurée par ses détracteurs, elle porte désormais le nom de « Gigafactory1″ car Elon Musk a annoncé le 15 avril dernier qu’il envisageait de construire rapidement « Gigafactoy2″ (au Japon). En effet, selon Musk, la première usine ne suffirait déjà pas à la demande.  Il est vrai que Mercedes vient d’annoncer la commercialisation prochaine de « batteries de stockage maison ».

Vous a-t-on jamais dit que Tesla, ce ne sont pas de voitures ! C’est une batterie avec des applications autour !   Et qu’Elon Musk dépassera l’approche disruptive de Steve Job !

By

Fusion Ahold Delhaize

 

Les groupes de distribution Delhaize et Ahold ont annoncé leur fusion «entre égaux» pour former une société qui s’appellera Ahold Delhaize.

Sourced through Scoop.it from: www.lesoir.be

Le secteur FMCG devrait continuer à souffrir et, avec lui, la télévision.

  • Cure d’amaigrissement pour le groupe P&G (qui vend la moitié de ses marques).
  • « Evaporation » du marché belge et disparition des structures décisionnelles locales au profit de clusters multi-marchés.
  • Globalisation des acteurs de la distribution

L’arrivée de l’enseigne Albert Heinz au Nord du pays (plus de 20 enseignes à ce jour) avait déjà provoqué une augmentation de la pression sur les prix (et les marges) des produits de marques.

La fusion Ahold Delhaize va accélérer le mouvement.     

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Télécoms : Martin Bouygues refuse l’offre de Patrick Drahi

VIDÉO – Le conseil d’administration du groupe Bouygues juge l’opération trop risquée, même pour un chèque de 10 milliards d’euros.

Sourced through Scoop.it from: www.lefigaro.fr

Et bien à ce prix là (et très certainement pour d’autres motifs), ce sera « non ». Martin Bouygues a décidé de rejeter l’offre de Patrick Drahy.  L’histoire est-elle terminée ? la première offre de SFR était de €7,5 milliards. La deuxième a été portée à plus de €10 milliards.  Un prix supérieur convaincra-t-il le groupe Bouygues de lâcher son bébé télécom ? Suite dans les prochains mois.  

By

La télévision est morte, vive la télévision !

Les contenus mis en ligne sur les tablettes et les smartphones ne sont pas plus pertinents que ceux diffusés à la télévision, ils sont surtout plus facilement accessibles. Il faut donc innover dans la façon d’accéder au « petit écran ».

Sourced through Scoop.it from: www.lemonde.fr

Télévision de gaspillage ou de rattrapage ? Excellent article qui pose le problème de fond du modèle de la télévision linéraire: 150 vitrines qui restent allumées en permanence au bord d’une rue et qui espèrent attirer le chaland en pensant encore que les consommateurs ne passent que par une Avenue pour rentrer chez eux …

Morceaux choisis de l’article : 

  • « Les chaînes, superposées les unes aux autres, s’asphyxient »
  •  » Les EPG sont devenus indigestes ».
  • « Les « applis » actuelles sont insuffisantes. Elles imposent le cloisonnement. Un peu comme si, à l’époque du zapping, il fallait changer de télécommande, voire de poste, pour passer d’une chaîne à l’autre ».
  • « Il faut remettre au centre le formidable investissement des chaînes pour leurs publics ».

By

BNP Paribas, Belfius, Brussels Airport, Proximus, Loterie Nationale…: des privatisations dans l’air rue de la Loi

Les banques d’affaires Nomura et Leonardo ont été chargées d’une analyse stratégique des principales participations de l’Etat belge dans des entreprises. Il s’agit d’un marché de 800.000 euros hors TVA.

Sourced through Scoop.it from: trends.levif.be

Le gouvernement entame une « Strategic Review » !

Certes rien de tangible sur la table, mais le rythme des fusions, acquisitions, absorptions, mariages, échanges.. etc est tel dans le secteur des télécommunications qu’il crée ce qui s’appelle un « momentum ».

Combien de temps les abonnés seront-ils à ce point valorisés ? N’y a-t-il pas « un train à prendre » pour éviter que Proximus ne se retrouve isolée sur le plan international ? Avec des obligations d’investissements très importantes à venir et un isolement industriel progressif très risqué ?

Une chose paraît sûre, nous n’aurons pas longtemps à attendre !  

By

La presse fustige un rachat sans conditions de Bouygues Telecom par SFR

Patrick Drahi, déjà propriétaire de Numericable-SFR, a décidé de mettre 10 milliards d’euros sur la table pour racheter Bouygues Telecom.

Sourced through Scoop.it from: www.challenges.fr

L’éternel « complexe de l’exception culturelle française » est de retour. Et avec lui, le réveil de ses « protecteurs politiques ».

Alors qu’il a été évincé du rachat de SFR il y a à peine un an, le groupe Bouygues se voit offrir un « pont d’or » pour ses activités télécoms (€10 milliards en cash pour 11 millions d’abonnés, c’est plus que bien payé).

La réaction à la proposition de Patrick Drahy cache mal l’inconfort des hommes politiques vis à vis d’un marché en pleine restructuration mondiale. A les suivre, le groupe de Martin Bouygues devrait être puni deux fois: puni il y a un an de n’avoir pas gagné et puni aujourd’hui de devoir rester…

 

 

 

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Exclusive: Henkel, Coty submit binding bids for P&G assets

(Reuters) – Henkel & Co KGaA AG and Coty Inc, both of which have personal care and cosmetics businesses, made binding offers to buy separate parts of Procter & Gamble Co’s beauty businesses

Sourced through Scoop.it from: www.reuters.com

Poursuite rapide du plan stratégique du nouveau patron du groupe P&G (Mr Lafley), qui avait annoncé l’an dernier vouloir se séparer de plus de 50% de son portefeuille de marques, jugées non-stratégiques ou non rentables.

Après les piles Duracell vendues en 2014 pour $4,7 milliards au groupe financier Berkshire Hathaway (Warren Buffet), c’est au tour de Henkel et du groupe Coty de s’intéresser à des actifs du plus gros annonceur TV (l’un vise les shampooings et l’autre, des produits cosmétiques). On parle cette fois de cession pour plus de $12 milliards.

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Netflix to add Italy, Spain and Portugal – Soon 15 countries in Europe !

Netflix will arrive in Italy and Portugal in October 2015 bringing the total number of European countries to 12. Netflix will be fully localised, offering Italian and Portuguese subtitles and dubbi…

Sourced through Scoop.it from: www.broadbandtvnews.com

L’expansion géographique se poursuit pour la plateforme américaine. Avec la Portugal, l’Italie et l’Espagne sur l’agenda 2015, l’ensemble des pays d’Europe occidentale devrait être « connectés » et permettront à Netflix de se rapprocher progressivement du chiffre mythique de 100 millions d’abonnés (actuellement 62 millions).  

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

Virtual-Cable Startup Layer3 TV Lands $51 Million Funding, Plans 2015 Launch

Layer3 TV, the secretive startup that calls itself a « next-gen cable company, » announced that it has closed $51 million in second-round funding, led by previous investors Evolution Media Partners a…

Sourced through Scoop.it from: variety.com

S’agit-il du Graal ?  En tout cas, Layer3 TV, dont on ne sait encore rien des services, a levé $80 millions en deux ans et devrait révéler très prochainement (2015) la nature de sa plateforme.

Largement financée par des fonds de capital risque américains, Layer3 TV a été fondée en 2013 par deux spécialistes du câble américain et se présente comme le futur de la distribution. http://www.layer3tv.com/

Impatience, impatience !!

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

Vodafone et Liberty : gigantesque troc en vue dans les télécoms en Europe

Ce n’est pas une fusion, mais cela y ressemble furieusement. L’opérateur télécoms britannique Vodafone a annoncé vendredi qu’il était en…

Sourced through Scoop.it from: www.lesechos.fr

« J’échange Rue Neuve » contre …!

La partie de Monopoly des actifs du câble européens se joue sous nos yeux. Et elle s’exprime en dizaine de milliards de $.

L’objectif ? La concentration des marchés nationaux qui – seule – permettra aux opérateurs d’arrêter la guerre des prix et de financer leurs investissements pour augmenter leurs prestations.

Qui de Vodafone ou LIberty Global prendra l’Allemagne ? Qui l’Angleterre ? Sur le papier, on voit bien Vodafone quitter son territoire d’origine et s’approprier le câble allemand de Liberty (et inversement). 

Mais si, comme cela pourrait être le cas, le scénario « hollandais » est également sur la table, une telle option pourrait avoir des répercussions pour Telenet en Belgique !

Et si on relie ce scénario à la petite phrase de Philippe L’homme (Le Soir du week-end dernier) où il laisse entendre de belles prochaines surprises, rien n’empêche d’envisager le scénario du rachat par Numericalbe ou Altice de Telenet ! Un vrai pavé dans mare ! Frémissements e excitation en vue !  

By

Medialaan supprime la commission d’agence : les premières réactions

Medialaan vient de jeter un solide bon gros pavé dans la mare en annonçant que le groupe allait mettre un terme à la commission d’agence de 15% et vendre les espaces publicitaires de tous ses…

Sourced through Scoop.it from: www.mm.be

Bravo Ben !

Enfin un pas créatif et courageux, amorcé par un leader, ce qui n’est pas courant. S’agit-il du début de la fin de cette partie de cache-cache entre stakeholders du marché?

En tout cas, si les périodes de tension et de modifications structurelles sont souvent propices à de gros changements, celui-ci a de nombreux mérites:

  • Il provoque le débat.
  • Il simplifie et clarifie le marché.
  • Il rapproche le coût au mille télé de sa réalité économique puisque tous les annonceurs confirment qu’ils récupéraient déjà cette commission.
  • Et il constitue peut-être le premier mouvement de dominos dans la (re)définition des relations entre les trois acteurs du marché, confirmant définitivement pour les agences media, leur rôle de mandataire des annonceurs.

Courageux et Responsable. Bravo Medialaan !    

By

No, Netflix Isn’t Considering Running Ads. It’s Just Testing Promos for Its Own Shows

Calm down, everyone. Netflix isn’t suddenly following Hulu’s lead and running ads as part of its service. Earlier today, the Internet virtually freaked out—i.e., reacted in its usual way—after a few reports indicated that Netflix was experimenting with running « pre-roll ads » before its shows.

Sourced through Scoop.it from: www.adweek.com

Et voici que progressivement, avec des spots d’auto-promo,Netflix enrichit son modèle d’outils typiquement « linéaires ».

Si on peut en effet ne pas craindre l’arrivée prochaine de la pub sur la plateforme américaine, l’usage de séquence ciblées en pre-roll ou autre, préfigure le « targeted scheduling », le graal du métier, qui devrait être aujourd’hui, l’objectif de tout Directeur de Programmes un tant soit peu disruptif.  

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co