By

‘La consommation de la télé en différé va bientôt dépasser celle en direct’

Fin connaisseur de l’audiovisuel, le consultant Thierry Tacheny décrypte une année riche. Il prévoit pour 2015 une forte croissance de la consommation non-linéaire du petit écran.

Source: www.lecho.be

Bilan de l’année audiovisuelle  2014.

  • Sommes-nous devant le pic publicitaire en télé ?
  • Consolidation du câble au niveau européen.
  • Les chaînes nord-américaines ont ré-généré leur modèle économique.
  • L’avènement de « Ma Télé » (où je veux, quand je veux) et la fin progressive de la ligne du temps.
  • L’agrandissement nécessaire des fenêtres d’exploitation des chaînes de télé et la création d’un nouvel Ecosystème. 
    génération de leurs revenus par les chaînes a

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

M6 : le grand remue-ménage à la tête des programmes

Bibiane Godfroid, l’actuelle directrice des programmes est remplacée par Frédéric de Vincelles, son adjoint.

Source: www.lefigaro.fr

Bibiane Godfroid, qui, depuis 2007, avait réussi à faire passer M6 chaîne du statut de chaîne de jeunes à celui – très courtisé par les annonceurs – de chaîne des jeunes ménages, cède sa place de Directeur des Programmes à Frédéric de Vincelles (son numéro 2, ex Dir Progr de W9). 

Même si elle ne surprendra personne (la rumeur courait depuis plusieurs mois), cette passation de pouvoir se fait dans un climat plus difficile pour la chaîne. Les formats qui ont fait les beaux jours des dernières années s’essoufflent ou disparaissent  (« Le dîner », « Pékin Express »…) et les candidats pour leur succéder se font rares (on se rappellera l’échec de Rising star).  

Bibiane prend désormais la responsabilité des sociétés de production du groupe (C-Prodductions et Studio 89). En tout cas, chapeau bas, madame Godfroid !

By

TV2 eyes Hungarian exit

The Hungarian national commercial broadcaster TV2 is considering moving its headquarters abroad due to the controversial advertising tax introduced earlier this year. Quoted by HGV.hu and other loc…

Source: www.broadbandtvnews.com

TV2, la deuxième chaîne privée hongroise – pourtant rachetée par son management local au début de l’année et plutôt favorable au pouvoir en place – considère à son tour de délocaliser ses activités.

Les récentes taxes levées par le gouvernement en place, l’interdiction décidée en Hongrie de percevoir des revenus de distribution et les effets de la crise économique rendent l’activité de broadcast dorénavant impossibles.

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

You can now watch Netflix directly on Dish’s Hopper DVR

logo dish netflix

Netflix is now available on Dish’s second-generation Hopper DVR, both companies announced today. With the news, Dish is claiming itself to be the first major US pay-TV provider to give Netflix a…

Source: www.theverge.com

Dish Network est le premier grand réseau américain à intégrer l’offre de Netflix dans ses services.  Il s’agit là d’une avancée significative du service SVOD qui, par ce deal, va se retrouver en première page des offres « alternatives » aux contenus linéaires des chaînes de télévision.

Plus encore, Dish confirme son souhait d’intégrer les contenus de Netflix à son service Hopper (Popup de recommandations à la fin du visionnage d’un programme), de façon à proposer plus de contenus identiques aux consommateurs qui souhaiteraient « Binge Watcher » d’autres épisodes.

Non seulement Dish s’attaque à « la ligne du temps », mais il brise définitivement les frontières entre télévision classique, DVR, SVOD et VOD au bénéfice du client.

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

Pourquoi Base se retire du marché de la TV

L’opérateur mobile débranche Snow, son offre de télévision numérique. Voici pourquoi Base n’a pas réussi à percer sur un marché dominé par Proximus, Telenet et Voo.

Source: trends.levif.be

La messe est dite pour Snow. Base cessera son service TV en juin prochain. « Libérer du capital d’investissement pour percer sur le marché inaccessible de la télévision numérique en Belgique n’est plus possible dans la conjoncture actuelle » laisse entendre, avec une certaine amertume, le communiqué de presse de l’entreprise.

L’ouverture trop tardive du câble et partant, la dépendance de Base aux autres opérateurs, les lenteurs administratives, l’ampleur des coûts fixes et notamment des « prix de gros » de l’accès au câble, le conservatisme des consommateurs et la main mise de Proximus et Telenet sur le marché du Triple Play ont eu raison de la patience du groupe au « bonhomme de neige ».

Mauvaise affaire pour la concurrence et triste jour pour les autres opérateurs également et notamment Mobistar ? Quelle place reste-t-il pour un concurrent ? Et comment le monde politique s’est-il comporté, lui qui « clame le besoin de concurrence, mais qui reste inactif en regardant les opérateurs alternatifs disparaitre tour à tour » (Louis Tulkens Corporate Affairs Manager de base). 

   

By

Sky AdSmart launches postcode targeting

Sky AdSmart launches postcode targeting

Source: corporate.sky.com

Le service Adsmart de Sky propose dorénavant de nouveaux services à ses annonceurs:

  1. Choix de la cible par code postal.
  2. Possibilité offerte aux annonceurs d’intégrer leur propres base de données de clients ou prospects.
  3. Ajout de 50 nouveaux attributs de sélection socio-démos (portant l’ensemble des critères à 150).   

Depuis son lancement officiel en Janvier dernier, la plateforme de linear targeted advertising a diffusé 950 campagnes pour le compte de 355 marques. Sky précise que près de 80% de ces clients n’avaient pas fait de télévision ou utilisé Sky au cours des dernières années.

See on Scoop.itDynamic Ad Insertion & linear TV

By

IkLaatMeNietPluimen.be

Laat je niet pluimen en teken de petitie. Deel zoveel mogelijk voor zinvolle actie!

Source: iklaatmenietpluimen.be

53.000 personnes se sont inscrites sur le site « Iklaatmenietpluimen.be » qui s’est constitué à l’initiative d’un abonné à Telenet opposé à la nouvelle augmentation de l’abonnement (2 à 3€ de plus par mois). Pour rappel, c’est la deuxième fois que Telenet ajuste ses prix à la hausse cette année. Même le prix de location des films en VOD aurait été augmenté (+1€).

Le collectif ainsi formé s’est constitué en groupement d’achat et compte désormais s’adresser à l’ensemble des opérateurs (Proximus, Base..) en leur demandant s’ils étaient prêts à leur faire une « contreproposition » avantageuse. La tâche ne sera pas facile pour les responsables du groupement, tant les offres tarifaires pullulent dans le monde des Telcos.

Certes, le principe même des augmentations n’est jamais heureux. Mais le niveau tellement faible du coût d’accès à l’audiovisuel en Belgique mérite qu’un débat soit ouvert sur le financement de l’industrie. Reste à voir, dans le cas d’espèce, si Telenet voulait simplement optimiser sa rentabilité ou si l’augmentation appliquée doit servir à financer une amélioration des contenus locaux.  

 

 

By

BELGACOM : Netflix sur Proximus TV ! C’est dès aujourd’hui !

A partir d’aujourd’hui, Netflix est disponible via les menus de Proximus TV, offrant ainsi à ses clients la possibilité de regarder les séries et… | 16 décembre 2014

Source: www.zonebourse.com

Ca y est, les portes du réseau Proximus TV (1,6 millions de décodeurs) sont désormais ouvertes pour les contenus de la plateforme SVOD américaine.

Les contenus OTT de la plateforme Proximus vont s’en trouver grandement enrichis – notamment pour la partie « Séries » américaines et cette ouverture devrait booster le nombre d’abonnés au service Netflix dès lors que ce dernier sera accessible sur l’ensemble des appareils connectés des ménages

L’extension de l’offre de programmes et les nouvelles navigations dans les contenus sonnent également comme un avertissement pour les chaînes de télévision et leur modèle centré sur la diffusion linéaire. Avec Netflix, c’est le début de la télévision connectée qui débarque sur les plateformes de distribution. Un nouvel Ecosystème qui de déploie.

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

Espagne: fermeture officielle de Google News, forcé de payer pour les contenus

Google a fermé mardi comme annoncé son service d’actualités en Espagne, une décision sans précédent en réaction à l’adoption d’une loi l’obligeant à rétribuer les médias cités, qui inquiète internautes et éditeurs de presse espagnols.

Source: www.rtbf.be

Le bras de fer est engagé entre le gouvernement espagnol et Google. Cette dernière a en effet annoncé ce matin la fermeture de son service « Google News ».

On se souviendra que le gouvernement espagnol a souhaité instaurer une « Taxe AEDE » (Association des journaux traditionnels), autrement appelée « Taxe Google » dès janvier 2015, obligeant cette dernière à rémunérer les éditeurs d’information pour les informations qu’elle indexe en permanence.

Google préfère arrêter son service plutôt que de payer, arguant que Google News est un service gratuit sans publicité…. (sic).

Plus globalement, on peut imaginer que la peur d’une extension de ces rémunérations à l’Europe entière soit un véritable épouvantail pour l’entreprise américaine.  Il n’en reste pas moins vrai que Google a bâti son empire et sa fortune sur l’appropriation non rémunérée des contenus d’autrui.  Que va-t-il se passer en Espagne ? Qui de Google ou des Editeurs flanchera le premier ? Un accord sera-t-il trouvé dans les prochaines semaines ? En tout cas, le « business case » est intéressant !   

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Dish’s Hopper Box Can Restart Some Live TV Shows | Multichannel

Source: www.multichannel.com

De nouvelles fonctionnalités apparaissent sur les décodeurs des distributeurs. Ainsi, aux US, un nouveau release du logiciel de la Box Hopper de Dish Network propose de nouveaux services: 

  • La fonction « Start Over » (revenir sur le début d’un programme à peine  commencé).
  • Une fonction « Binge view craze » (une Popup apparaît à la fin d’un épisode de série – VOD ou DVR – de façon à proposer plus de contenus identiques à l’abonné, avec jusqu’à 4 recommandations). 

La créativité logicielle des distributeurs familiarise progressivement les téléspectateurs avec les programmes.  La domination des chaînes de télévision comme principal intermédiaire d’accès aux contenus audiovisuels est remise en question.

De la même manière que les épiciers et leurs comptoirs ont disparu avec les grandes surfaces et que les consommateurs ont appris à circuler de façon indépendante dans les rayons,les broadcasters doivent absolument se réinventer et repenser leurs fonctions afin de suivre la demande d’indépendance de leurs clients.  La « ligne du temps » (live TV)sur laquelle la télévision a construit son quasi monopole perd progressivement de sa force et de son intérêt.  Il est temps de réagir.        

By

« CBS has probably obtained between $1.50 to $2.00 per sub per month from Dish »

Maybe the most interesting facet of CBS’ deal with Dish Network, finally reached on Saturday morning after CBS was blacked out on the company’s systems Friday evening, is its exemption from AutoHop. You can’t skip ads anymore on The Big Bang Theory, folks. On the bright side, CBS is no longer suing Dish over the technology.

Source: www.adweek.com

Les montants payés par les opérateurs aux chaînes de télévision au titre de « retransmission fee » ont littéralement explosé aux Etats-Unis au cours des dernières années.

Ce processus de revalorisation rémunère les possibilités offertes aux câblos de facturer leurs prestations – contenus compris – aux consommateurs. Il représente aussi un complément de revenus d’autant plus nécessaire pour les groupes audiovisuels qu’ils peinent désormais à trouver auprès des annonceurs, les moyens de leur croissance.

N’est-il pas temps d’envisager une même revalorisation en Europe? Ainsi, à titre d’exemple, si les principales chaînes belges francophones et néerlandophones obtenaient des montants similaires de la part des opérateurs belges (+/-1,4€ par abonné par mois), cela représenterait un budget annuel complémentaire de +/- €45 millions par grand groupe audiovisuel en Flandres et de +/-€35 millions en Belgique francophone.  Dans le Sud du pays, notamment, où l’industrie est largement sous-financée, n’est-il pas temps de réfléchir au financement du secteur ? Et d’envisager une revalorisation légitime progressive du prix d’accès à la télévision à travers une contribution financière plus importante de la part des consommateurs ?   

See on Scoop.itTV Distribution and Retransmission fees

By

Will Dish’s AutoHop Die by Inches After the CBS Deal?

Maybe the most interesting facet of CBS’ deal with Dish Network, finally reached on Saturday morning after CBS was blacked out on the company’s systems Friday evening, is its exemption from AutoHop. You can’t skip ads anymore on The Big Bang Theory, folks. On the bright side, CBS is no longer suing Dish over the technology.

Source: www.adweek.com

Depuis plusieurs années, Dish, le premier réseau américain de distribution par satellite (14 millions d’abonnés), avait intégré une fonction automatique de zapping des écrans publicitaires baptisée AutoHop.  Contestée (sans succès) sur le plan juridique par les principales chaînes de télévision américaines, ce service a fait parallèlement l’objet d’âpres discussion lors de la renégociation de retransmission entre ces dernières et l’opérateur.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les chaînes ont fini par gagner (et ainsi, à protéger leur modèle économique). Dorénavant, AutoHop ne sera plus actif que pour la catchup des programmes au-delà de 7 jours.

Vu d’Europe (et de Belgique), même si cela devait paraître bizarre aux yeux des consommateurs, ne serait-il pas temps d’obtenir des opérateurs que de la même manière, ils inhibent les fonctions de zapping de leurs services dans les mêmes conditions?  

   

By

Play | Telenet.be

Televisie, internet en telefonie via de kabel voor particulieren. Ook oplossingen voor bedrijven waaronder huurlijnen en internet.

Source: telenet.be

La nouvelle application « Play » de Telenet est désormais disponible. Une ouverture de plus vers la désintermédiation totale et la disparition progressive de la consommation linéaire ! 

By

Telenet lanceert aanval op Stievie met Play: tv-programma’s week lang herbekijken

 

Na amper een dik jaar gooit Telenet Rex en Rio al op de schop. De met veel bombardie aangekondigde entertainmentpakketten worden vervangen door Play en…

Source: www.demorgen.be

Avec sa nouvelle application « Telenet Play », la filiale flamande du groupe Liberty Global élargit son ofre de façon considérable.

  • Pour €10 par mois, l’ensemble des programmes des grandes chaînes flamandes est désormais disponible pendant 7 jours.
  • L’abonnement mensuel du package « Rex et Rio », quant à lui est ramené à €10 (au lieu de €14.95 au lancement).  Cette diminution de prix a pour objectif de se rapprocher du prix de l’abonnement à Netflix (qui n’offre aucun contenus flamands).
  • Enfin, « Play More » (€25 par mois) offre un large éventail de films et de séries récentes, notamment des blockbusters.

La fonction de distribution s’émancipe ainsi progressivement de l’univers de la télévision linéaire et des EPG classiques.  La désintermédiation a démarré et avec elle, un amenuisement progressif du poids des chaînes de télévision.   

By

Netflix Will Be ‘Everywhere’ in 5 Years and might propose a new product every two to three weeks (Ted Sarandos – CCO)

Netflix hopes to be available “everywhere in the world” within the the next five years, according to the company’s chief content officer Ted Sarandos.

Source: www.thevideoink.com

Actuellement disponible dans 50 pays, Netflix se donne comme objectif à 5 ans d’être présent dans le monde entier et de prévoir la sortie d’un nouveau produit toutes les deux à trois semaines.

D’ores et déjà assuré d’une position de leader incontesté sur le marché Nord Américain, Netflix a pu faire deux constats sur les marchés internationaux, spécialement pour les séries :

  • La demande pour des produits américains de qualité est importante et permanente.
  • Ces produits n’arrivent jamais en télévision linéaire qu’avec une ou deux saisons de retards sur les sorties américaines.

En se présentant comme un acteur global, Netflix sera bientôt seul en mesure de proposer partout  un catalogue de produits nouveaux et devrait devenir à terme le plus gros acheteurs de droits de distribution (voire d’investisseur dans les contenus).

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

CBS’ Poltrack Forecasts Flat Growth For Broadcast Ads

mercurial scatter market that fluctuates day to day.

Source: www.mediapost.com

David Poltrack, patron de la recherche du groupe CBS, confirme une année « horizontale » pour les revenus de la télévision aux US, tant en 2014 qu’en 2015.  L’optimisme qui prévalait en début de saison – les prévisions initiales du groupe tablaient sur une croissance de 6% – ont été rapidement invalidées et tant le premier que le deuxième semestre ont été du même niveau.  Tout au plus Poltrack entrevoit-il un léger sursaut au deuxième semestre 2015 (+2%).

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

IOC to Launch Year-Round Olympics Internet TV Channel

be to serve as a way to promote the sports that are featured in the games — between the Olympics — as well as serve as a marketing platform for younger viewer

Source: variety.com

Le Comité Olympique International a approuvé à l’unanimité la création et le lancement en 2015, d’une chaîne de télévision « OTT » dont le but sera d’assurer de façon permanente la promotion des  sports qui prennent place lors de ses Jeux.

Le budget de la chaîne représentera un investissement de l’ordre de $600 millions pour les 7 années à venir.  Le financement sera assuré par le Comité et les Fédérations.  La chaîne devrait équilibrer son exploitation dans les 10 années à venir. Elle sera opérée par l’OBC (Olympic broadcasting Services), basée à Madrid.

By

Zenith Says TV Share Of Ad Spending Peaked

Source: www.broadcastingcable.com

ZenithOptimedia prévoit un rythme d’accroissement publicitaire ralenti sur le marché Nord Américain (+3.8% en 2015, +4.2% en 2016 et +3.7% en 2017).

L’efficacité des technologies mobiles et  l’extension du programmatic buying pèseront progressivement à la baisse sur les investissements des media classiques.

  • Les revenus de la presse continueront à se détériorer sous la pression du digital. 
  • Après une période de croissance ininterrompue depuis 30 ans, la télévision aurait atteint son pic optimal. Même si elle gardera son leadership, elle devrait voir sa part de marché refluer de 39.6% en 2014 à 37.4% en 2017.    

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

CBS, Dish Reach Carriage Deal After Brief Blackout

As part of the pact, Dish’s AutoHop commercial-skipping functionality will not be available for CBS-owned stations and affiliates during Nielsen’s C7 window.

Dish’s deal with Disney/ESPN earlier this spring had similar provisions to exclude ABC from the AutoHop service and settling their litigation. Lawsuits from Fox and NBC over AutoHop remain pending.

Source: variety.com

Dish et CBS sont arrivés à un accord. Le Switch-off de CBS du réseau de distribution par satellite n’aura duré que quelques heures. La menace de ne pas pouvoir retransmettre quelques importantes rencontres sportives a certainement accéléré la signature du deal pluriannuel.

  • Un deal qui ne porterait pas (encore) sur l’extension du droit d’utilisation des contenus de CBS pour les prochains services OTT du distributeur.
  • Un deal au terme duquel Dish s’engage à ne pas faire fonctionner son système de zapping automatique de la publicité (AutoHopper) sur les 27 chaînes de CBS
  • Pour information, le même deal avait été obtenu il y a quelques mois à peine par Disney/ESPN pour la chaîne ABC.
  • Et Fox comme NBC sont toujours en procès contre le système de l’opérateur.

 

Au delà du caractère crucial de ce deal pour CBS, on notera que les grands réseaux américains auront protégé l’intérêt de leur business modèle publicitaire avec pugnacité et détermination.  Ce que malheureusement, nous ne pouvons pas dire en Europe et moins encore en Belgique…      

See on Scoop.itTV Distribution and Retransmission fees

By

France Televisions to launch news channel

French public broadcaster France Televisions is planning a 24/7 digital news channel, according to Le Figaro. A special working group within the broadcaster is currently looking at bringing the var…

Source: www.broadbandtvnews.com

France Télévisions réfléchirait au lancement d’une chaîne d’informations 24/24.  Une nouvelle chaîne qui s’ajouterait aux BFM TV, France 24,  I-Télé et (pour autant qu’elle ne s’arrête pas prochainement) LCI.

 

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Médias: Roularta met en vente ses magazines français – RTBF Economie

Le groupe de médias belge Roularta a mis en vente son pôle de presse français, qui compte parmi ses fleurons l’hebdomadaire L’Express et le magazine économique L’Expansion, et quatre ou cinq candidats sont en lice, selon une source proche du dossier.

Source: www.rtbf.be

Exit France.  Roularta finit par se séparer de ses magazines français (L’Express, L’Expansion, L’Etudiant, Point de Vue…). Achetés en 2006 pour quelques €210 millions, ils seraient en vente pour quelques dizaines de millions à peine.  La vente pourrait être conclue rapidement.

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Fermetures en chaîne : Jimmy, Stylia, LCI, Cuisine+, Maison+, Paris Première… ?

L’annonce de la disparition de Jimmy, TF6, Stylia, Cuisine+, Maison+ et le sort incertain de LCI et de Paris Première pourraient présager un profond bouleversement du paysage audiovisuel français

Source: www.lemonde.fr

Jimmy, Stylia, LCI, Cuisine+, Maison+, Paris Première: 6 chaînes de télévision pourraient disparaître de l’hexagone à très brève échéance.  En cause, non seulement l’éclatement des audiences et la contraction des recettes publicitaires dans un marché français devenu pléthorique, mais aussi le déplacement progressif des téléspectateurs vers des contenus disponibles en permanence sur Internet. 

L’obligation de consommer les programmes de façon linéaire lasse progressivement. Le modèle audiovisuel historique est remis en question.  Les chaînes périphériques sont les premières à en faire les frais et ce sera bientôt aux leaders de ressentir les effets de ce déplacement progressif des besoins des téléspectateurs. 

By

Netflix will register 17m international subs – TBI Vision

Netflix will hit 17 million paying subscribers this year, according to the latest forecasts. Digital TV Research has created subscriber projections by territory for the US-listed streaming service. Its forecasts (see table) for end of 2014 are slightly ahead of those of the company itself, which, at it last results…

Source: tbivision.com

Netflix prévoirait désormais 17 millions d’abonnés hors US pour la fin de l’année.  

Une étude récente de Digital Research (UK) montre qu’à fin Septembre 2014, l’Europe (+/- 6 millions d’abonnés) serait talonnée par l’Amérique latine (+/- 5 millions) et le Canada (+/- 3.5 millions).

Les 6 nouveaux pays européens ouverts en septembre dernier cumuleraient ensemble +/- 320.000 abonnés (Belgique 30k – Luxembourg 10k – France 100k – Allemagne 125k – Autriche 30k et Suisse 25k)

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

ABC News Hopes You Like Its New Facebook-Based Newscast

ABC News today launched the first daily newscast for social media hosted by an evening news anchor. Every weekday on Facebook, World News Tonight’s David Muir presents Facecast: The One Thing, a on…

Source: deadline.com

ABC News lance un service de News sur Facebook. 

« Facecast-The One thing » est un programme d’une minute qui sera proposé chaque jour sur le réseau et présenté par un journaliste.  Il proposera un mix d’actualité et d’infos politiques, économiques et sportives.

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

CBS Threatens to Go Dark for Dish Subscribers on Thursday

CBS has warned Dish Network that it will go dark on Thursday if a new carriage deal is not reached by then. « For six months, CBS has been vigorously attempting to secure fair carriage deals with Di…

Source: variety.com

Dernier ultimatum avant que CBS ne retire ce jeudi, 29 de ses chaînes et, peut-être CBS Sports Network ainsi que Showtime du réseau de Dish Network (14 millions d’abonnés).

Pour mémoire, deux courtes extension de périodes de négociation ont été concédées par CBS au cours des derniers jours, mais sans résultat. On ne voit pas très bien comment CBS pourrait « laisser filer » les délais sans déforcer son éventuelle défense juridique s’il s’avérait nécessaire d’en arriver là.

Les difficiles négociations portent sur plusieurs points :

  • Les extensions de droits que Dish souhaite obtenir de la part de CBS pour pouvoir développer ses propres services OTT
  • La capacité de déployer ces nouvelles offres en dehors des foyers des abonnés.
  • La fonction « Hopper » (zaping automatique des écrans) est également un des points d’achoppement des négociations. 

Ecran noir ou accord ? Réponse, ce jeudi.

See on Scoop.itTV Distribution and Retransmission fees