By

Netflix Plus Oculus Hack Shows What Binge-Watching in Virtual Reality Is Like

The mashup, appropriately dubbed Oculix, shows a user sitting in front of his laptop while wearing the virtual-reality headset to peruse Netflix’s catalog.

Source: mashable.com

Quand Netflix rencontre Oculus. 

Netflix a présenté récemment une interface montrant comment l’utilisateur lambda pourrait prochainement naviguer dans son catalogue, en utilisant le casque développé par la société Oculus.

« Oculix » est une interface 3D d’un genre nouveau qui montre une fois de plus la volonté de l’opérateur audiovisuel d’offrir à ses abonnés, « l’expérience utilisateur » la plus pertinente et la plus naturelle.    

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

Amazon Prepares Online Advertising Program

Amazon is gearing up to challenge Google’s dominance of the online advertising market, developing its own software for placing ads online that could leverage its knowledge of millions of Web shoppers.

Source: online.wsj.com

La guerre des mastodontes est déclarée. 

Amazon – pressée d’optimiser une marge bénéficiaire lente à s’imposer – envisage désormais de concurrencer Google sur le métier hyper rentable de la publicité en ligne.  Fort d’une base de données incomparable sur le comportement d’achat de ses 250 millions d’acheteurs, Amazon souhaite désormais s’affranchir de la technologie de Google et récolter en direct, une portion significative des 50 milliards de $ du marché lucratif de la pub en ligne. Pour information, Amazon génère cette année à peine 700 millions de $ de revenus publicitaires.

La nouvelle plateforme de placement publicitaire de Amazon pourrait non seulement optimiser les revenus du trafic des sites propres du géant mondial du commerce électronique, mais elle sera(it) également proposée à des parties tierces, copiant ainsi le modèle extrêmement rentable et peu concurrencé du Adwords de Google.

En réponse à cette concurrence nouvelle , Google (Google Shopping Express) se positionne progressivement comme un acteur du commerce électronique.

 

 

 

See on Scoop.itDynamic Ad Insertion & linear TV

By

RTL Group H1 Profit Takes a Hit

RTL Group H1 Profit Takes a Hit . LUXEMBOURG, August 21: RTL Group reported a sharp decline in first-half profit, impacted by an impairment of 88 million euros ($116.8 million) as a consequence of the new advertising taxes implemented in Hungary. . Author: Kristin Brzoznowski

Source: worldscreen.com

Premier semestre difficile pour le groupe RTL.  A la diminution de 2,5% des revenus totaux (€2,69 milliards) due à un mauvais marché français et aux résultats décevants de Freemantle, s’ajoutent les effets de la « Taxe publicitaire » levée par le gouvernement hongrois. Résultats : un Ebitda de €519 millions, en retrait de 6% par rapport au premier semestre 2013.

Le groupe se félicite toutefois d’une croissance de 10% de ses revenus digitaux (€113 millions, soit 4,2% des revenus totaux).

 

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Amazon lance le « Spotify » du livre électronique – RTBF Medias

Le distributeur mondial vient de lancer le Kindle Unlimited, sorte d’abonnement mensuel, permettant de lire un catalogue pratiquement illimité de titres pour 10 dollars par mois. Ce procédé, présenté comme le « Spotify du livre » est pour l’instant confiné aux Etats-Unis. L’Europe pourra-t-elle résister?

Source: www.rtbf.be

La Musique, les Films et les Séries et, maintenant, les Livres:  le tout pour à peu près 30$ par mois ! A qui le tour ?

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

RTL Group Acquires $144M Stake In Video SSP SpotXchange

Source: www.adexchanger.com

Premier mouvement significatif d’un grand groupe audiovisuel européen dans le marché de la vidéo en ligne et de ses plateformes de commercialisation.  Les premières pièces du puzzle du futur s’assemblent. 

See on Scoop.itDynamic Ad Insertion & linear TV

By

Netflix is now paying Time Warner Cable for direct access and faster streams

Netflix, the online streaming giant, has signed a paid peering deal with Time Warner Cable, meaning that it now has deals with the four biggest U.S. ISPs.

Source: gigaom.com

Malgré ses plaintes adressées à la FCC quant à la « neutralité du Web », Netflix confirme avoir signé un accord avec Time Warner Cable pour assurer la qualité de la bande passante de son service jusqu’au consommateur final.

En l’espace de 6 mois, Netlfix aura ainsi signé de tels accords avec les quatre principaux ISP américains (Comcast, AT&T, Verizon et TWC). Signe évident que la « guerre » de la bande passante se prépare et que les nombreux services concurrents de Netflix, outre d’affronter un géant aux 50 millions d’abonnés, devront également garantir à leurs clients un confort de vision identique. 

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

Netflix Versus ISPs: Net Neutrality Or Paid Fast Internet Service

Netflix, Inc. (NASDAQ:NFLX) and other major online streaming content providers continue to favor net neutrality with strong arguments. We explain the debate and recent developments below.

Source: www.bidnessetc.com

Google, Facebook, Amazon et Netflix se sont associées pour demander officiellement à la toute puissante FCC de re-statuer (et définitivement) en faveur de la neutralité du net (gratuité de la circulation des données).  Pour les nouveaux services du Net, cette neutralité est la base de la richesse du développement de leurs propres prestations.

En face, les fournisseurs d’accès (les Telcos) demandent à pouvoir facturer le transport des datas et des images aux éditeurs afin de bénéficier également d’un retour financier attractif sur les importants investissements qu’ils doivent faire dans leurs infrastructures.

Le débat est crucial pour l’industrie de l’entertainement et pour celle des telcos.  Avec, en bout de chaîne, un consommateur qui risque, dans un cas comme dans l’autre, de voir à terme le coût de ses plaisir audiovisuels s’envoler.

 

 

 

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

Netflix: Updates ISP Speed Rankings

Netflix, Inc. (NASDAQ:NFLX) releases its ISP speeds for July; the US lags behind many countries.

Source: www.bidnessetc.com

Le débat sur la neutralité du Web (lisez gratuité) s’avère crucial.

En toile de fond, le bras de fer entre, d’une part, le choix de laisser libre et sans coût la circulation des informations sur le Net, quelles que soient leurs tailles et leurs fréquences (option soutenue par les fournisseurs de contenus) et d’autre part, la volonté des fournisseurs d’accès (Telcos) de facturer les coûts de transport des données à ceux qui les envoient (en plus de les facturer également à ceux qui les reçoivent…).

Pour s’attirer les sympathies et le soutien de ses clients, Netflix publie dorénavant un classement des pays et des opérateurs qui offrent la bande passante la plus rapide. En tête de ce classement, la Hollande  (avec une moyenne de 3,61 mbps).  A la 13e place (seulement), les Etats-Unis (avec à peine 2,23 mbps).

Netflix affirme que les telcos américains affaiblissent volontairement le confort de distribution de son service pour obtenir de cette dernière qu’elle passe à la caisse.

Le débat sera prochainement porté devant la toute puissante FCC (autorité régulatrice américaine) à qui l’ensemble du marché réclame de la clarté et surtout de confirmer à nouveau la neutralité du Net.

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

Where You Live Affects How You Watch

Source: www.nielsen.com

D’après une étude locale de Nielsen US, malgré l’extraordinaire multiplication des canaux de distribution,  la télévision « live » reste le premier mode de consommation des programmes.  Le comportement des téléspectateurs se modifie toutefois progressivement.

  • Désormais 34% des programmes de Prime Time sont regardés en « Time Shifted viewing » (à horaires décalés), au cours des 7 jours qui suivent et 10% sont regardés à travers une offre VOD. 
  • Nielsen constate également une grande disparité de comportements par régions : Los Angeles, Dallas et Phoenix constatent des taux de « Time shifted viewing » supérieurs à 40%, alors que Pittsburgh, Philadelphia et Mineapolis oscillent entre 20 et 25%.
  • NIelsen de constater que l’un des principaux déclencheurs de cette modification de comportement est la technologie et notamment l’équipement en Smart TV, dont les chiffres régionaux américains corroborent les taux de Time Shifted Viewing.

Avec un parc au développement plus lent et un environnement audiovisuel nettement moins saturé, l’Europe – à l’exception du  Royaume-Uni, reste aujourd’hui très nettement en retrait de ces développements 

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

Netflix Will Rip the Heart Out of Pre-Sale Film Financing

Netflix is working mightily to expand its reach worldwide, so far including Latin America, Canada, and the U.K., with Europe next up at bat. When Netflix is done, people in every part of the world will be its customers, and those customers will be able to toggle what language they [...]

Source: www.forbes.com

De la même manière que Amazon intervient désormais de façon significative dans le préfinancement des livres, Netflix ouvre de nouvelles horizons dans le financement des films.

Alors que l’industrie de l’entertainment a coutume de pré-vendre ses productions aux distributeurs classiques (salles de cinéma, pay per view et broadcasters), il se pourrait que le géant américain deviennent progressivement une alternative financière crédible:

  • D’une part, le raccourcissement des fenêtres d’exploitation rapproche Netflx de la date de sortie des films
  • Ensuite, qui mieux que Netflix est capable de comprendre les attentes des spectateurs et donc, de minimiser les prises de risque des producteurs ?
  • Enfin, avec 50 millions d’abonnés – peut-être 100 prochainement – la mise en place d’un mécanisme de « crowdfunding » ne sera qu’un jeu d’enfant pour l’entreprise de Reed Hastings. Et largement rentable de surcroît ! 

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

Netflix: 3 Million U.K. Subscribers, Estimates Analyst – Hollywood Reporter

Près de 1 ménage sur 10 Netflix has crossed the 3 million subscriber mark in Britain, according to estimates from research firm Enders Analysis based on recent data from TV rating…

Source: www.hollywoodreporter.com

Près de 1 ménage anglais sur 10 serait désormais abonné à Netflix.  La fulgurante ascension du géant américan serait à mettre sur le compte de ses récents investissements dans des productions originales (Breaking Bad, Orange is the new Black, House of cards…Etc). Des grands acteurs en présence au Royaume-Unis, on retiendra que BSkyB dispose de 10 millions d’abonnés, suivi désormais par Netflix (3 millions) et par le service Prime Instant Video de Amazon avec 1,2 million d’abonnés.  Septembre s’annonce chaud avec l’ouverture de 5 nouveaux pays pour Netflix !

 

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

2nd Quarter 2014 – Broadcast, Cable Scatter Volume Dips.

Broadcast, Cable Scatter Volume Dips, Digital Video Rises – 08/08/2014

Source: www.mediapost.com

Alors que le deuxième semestre apparaît toujours comme un baromètre fiable de la santé publicitaire des chaînes de télé aux Etats-Unis, SMI – une société de pige qui compile 75% du marché – confirme un ralentissement de 7% pour les big Networks (à $457M) et de 4% pour les chaînes du câble (à $688M).  En revanche, les revenus de la publicité  vidéo digitale serait en hausse de 13% (à $720M). 

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Netflix now has more subscription revenue than HBO

Netflix CEO Reed Hastings humble-bragged on Facebook today: He’s right. (About the financials, at least—Silicon Valley, an HBO sitcom about tech startups, was really bad.) Here’s how HBO’s subscription revenue compares to Netflix’s revenue from subscriptions to its streaming video service: That reflects Netflix’s rapid subscriber growth in recent years. Over the same period, HBO subscribers have been…

Source: qz.com

Même si elle n’atteint pas encore un niveau de profit équivalent ($71M vs $548m), l’annonce d’un dépassement des revenus de HBO par Netflix (tous deux à plus de $1,14B) sonne comme un coup de tonnerre. Le combat des chefs est entamé. Le challenger Netflix garde, à l’étranger notamment, une solide croissance devant elle et s’est toujours présentée comme le concurrents de HBO.  Ainsi que le disait Ted Sarandos (CFO de Netflix en 2013, « notre objectif est de devenir HBO bien avant que HBO ait pu devenir Netflix !).    

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

21st Century Fox Posts Q4 Profit on Strong Film, Cable Results

21st Century Fox Posts Q4 Profit on Strong Film, Cable Results

Source: worldscreen.com

Les revenus de production et ceux en provenance du câble (souscripteurs et affiliés) ont assuré la croissance du groupe Fox au cours de sont 4e trimestre fiscal (+17% à $8,42 milliards).  Les revenus publicitaires par contre signent un faible -11%.  Il apparaît de plus en plus clairement que l’écosystème audiovisuel se recentre progressivement sur la valorisation des contenus, soit à travers la distribution, soit directement auprès du consommateur. Gare aux groupes qui ne vivent que de la pub !  

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Fox Withdraws Time Warner Bid

Source: www.multichannel.com

Le rêve de Rupert Murdoch d’inclure HBO à son portefeuille et de créer ainsi le plus grand groupe mondial de télévision payante s’éloigne.  La fraîcheur de la réaction des actionnaires de Time Warner à la suite de son offre de rachat (pour un montant de 80 milliards de $) pousse le magnat australien à retirer son offre. Le mouvement de consolidation de la télé payante ne s’arrêtera toutefois pas là.  Netflix déstabilise le marché et nécessite que les acteurs du payant se rassemblent.

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

CBS Corp. Profit Slips

NY, August 8: CBS Corporation posted second-quarter earnings that were down 7 percent, impacted by softer advertising sales and lower program licensing fees. 

Source: worldscreen.com

La « petite » forme du marché publicitaire TV au deuxième trimestre et le décalage des demi-finales du tournoi de basket (NCAA) font chuter les revenus du groupe CBS (-7%).  Leslie Moonves – le patron de CBS – reste toutefois confiant sur l’avenir et se félicite d’atteindre un revenu de distribution de plus de 2 milliards de dollars à l’horizon 2020.  

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

ProSiebenSat.1 launches international OTT service

German commercial TV group ProSiebenSat.1 has commenced offering selected programmes from its domestic free-to-air channels Sat.1, ProSieben, kabel eins, sixx, ProSieben Maxx and Sat.1 Gold to view…

Source: www.broadbandtvnews.com

Pro7sat1 propose désormais un service OTT aux « expats » allemands (+/- 9 millions de personnes).  Le service sera déployé dans17 pays, incluant la France, les Royaume Unis, l’Irelande, le Luxembourg, la Hollande, L’Espagne, la Russie, la Pologne, la Hongrie, l’Italie, le Canada les Etats Unis, Mexico, l’Argentine, le Brésil, le Paraguay et l’Afrique du Sud.

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

Liberty-Ziggo review on hold

EU regulators have put a temporary halt on their review of Liberty Global’s proposed purchase of Dutch cablenet Ziggo. Reuters reported anti-trust regulators to be waiting for further information o…

Source: www.broadbandtvnews.com

Parmi les garanties offertes par Liberty Global à la Commission Européenne, suite à son rachat de Ziggo, l’opérateur américain aurait garanti que, pour une période de 4 ans, elle ne bloquerait pas la distribution de services OTT concurrents, notamment de ceux de Netflix sur son réseau.

See on Scoop.itTV Distribution and Retransmission fees

By

Telenet abaisse ses prévisions de chiffre d’affaires

Telenet revoit à la baisse ses prévisions de chiffre d’affaires pour 2014, annonce jeudi la société de télécoms dans le cadre de la publication de ses résultats pour le deuxième trimestre. Alors qu’il prévoyait une croissance de 5 à 6%, le groupe basé à Malines table désormais sur une hausse de 4 à 5%.

Source: trends.levif.be

Croissance annuelle abaissée de 4 à 5% pour Telenet (versus 5 à 6% initialement prévue). Le chiffre d’affaire semestriel de l’entreprise s’inscrit à 839 M€.

  • L’opérateur malinois confirme toutefois un Ebitda en hausse de 5 à 6% pour l’exercice 2014.
  • L’activité TV a vu le nombre d’abonnés totaux baisser de 20.700 unités (2,076,600), étant la contraction d’une perte de 15% d’abonnés analogiques ( à 548,300), compensée par un accroissement de 5% des abonnés digitaux (à 1,528,300).
  • Pour autant que leur méthode de comptabilisation d’abonnés soit identique, Belgacom (1.525.000) et Telenet seraient donc à quasi égalité d’abonnés digitaux. 

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Résultats du deuxième trimestre du Groupe Belgacom

Dominique Leroy “Je suis fière de pouvoir vous annoncer un ensemble de résultats solides pour le deuxième trimestre de 2014. [...]La croissance de notre base de clients dans le domaine de la TV, de l’internet et en particulier du mobile, combinée à notre stratégie tarifaire disciplinée, a donné lieu à des évolutions positives en termes de chiffres d’affaires tant pour les segments Consumer qu’Enterprise. La mise en œuvre de notre stratégie « Fit for Growth » porte également ses fruits dans la bonne maîtrise des coûts, conduisant à un solide EBITDA sous-jacent pour le deuxième trimestre. [...]”

Source: www.belgacom.com

Belgacom fait mieux que prévu.  Ses résultats trimestriels sont toujours en baisse, certes, mais meilleurs que prévus. 

  • Tant le chiffre d’affaires que l’Ebitda ont reculé, mais d’à peine 1%.
  • Dominique Leroy annnonce par ailleurs le retour de la croissance pour 2016 grâce à la mise en place d’un programme « Fit for Growth ».
  • Au chapitre TV, l’opérateur enregistre 30.000 nouveaux abonnements à 1.525.000 clients.
  • Toujours selon la nouvelle CEO de l’entreprise, le deuxième semestre 2014devrait être riche en événements:   « l’acquisition des droits de diffusion des matchs de la Jupiler Pro league, un partenariat avec Apple et, à la fin de l’année, le changement de marque en Proximus« . 

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

NRJ Group : CA en baisse de 13,1% au premier semestre 2014.

A mi-chemin de l’année 2014, NRJ Group fait un premier bilan ! Le groupe vient de dévoiler les résultats financiers de ses six premiers mois d’activité de l’année 2014, avec du bon mais aussi du moins bon. NRJ Group compte notamment sur ses bonnes performances en radio pour se relever au prochain semestre.

Source: www.airofmelty.fr

Semestre difficile pour le groupe NRJ (et pour le marché audiovisuel français en général): malgré une confirmation de son leadership en radio et ses succès sur le Web, NRJ annonce des résultats en retrait.

 

  • La fin des représentations du spectacle « 1789 » pèse de façon très importante sur les résultats du groupe (-90%).
  • Malgré une embellie en juin où le CA est repassé en positif, l’activité radio du deuxième semestre ne permettra pas de récupérer le retard acquis au début de l’année.
  •  Quant à la télévision, elle a vu ses recettes (38 M€) diminuer de 9,3% au premier semestre.
  • Les activités internationales, par contre signent une hausse de 3,2% et le pôle diffusion enregistre une croissance de 10,1%

 

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

NEXTRADIOTV (BFM) Résultats du S1 2014

NextradioTV affiche un CA T2 en hausse de 9% (+11% sur le S1) à 53 M€ et une marge d’EBITDA S1 en baisse de 1.4 points à 15.6 % sous l’effet des coûts…

Source: bourse.lesechos.fr

Tout n’est pas noir dans le secteur audiovisuel français. Le groupe NextRadioTV annonce des résultats trimestriels éloquents:

  • la division TV (BFM TV – RMC Découverte – BFM TV Business) est devenue la première activité du groupe . Le pôle présente une croissance exceptionnelle de 17% au premier semestre (dans un marché en baisse de 2%).
  • La radio également est en croissance. Les revenus du premier semestre ont augmenté de 6%, soutenus par une audience de RMC très en forme (6,8% de pda).

Le groupe confirme ses ambitions d’atteindre (à nouveau) une croissance annuelle d’au moins 7%.  

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

M6 MÉTROPOLE TÉLÉVISION : RESULTATS CONSOLIDÉS AU 30 JUIN 2014

Résultats du 1er semestre 2014: baisse des revenus publicitaires de 3,8% compenséepar un accroissement des revenus de diversification +7,1%.  Perspectives difficiles.

Source: www.businesswire.com

Revenus publicitaires en diminution de 3,8%. Revenus de diversification en hausse de 7,1%.  Les activités parallèles à l’activité TV ont permis à M6 de présenter un revenu global stable au premier semestre 2014.  Les perspectives restent floues toutefois,: le groupe confirme une absence de visibilité des revenus publicitaires sur les 5 derniers mois de l’année, due notamment à une concurrence exacerbée des acteurs du secteur audiovisuel.  

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Netflix, Inc. Streaming Slowed Down by Verizon Communications Inc. : Proof

Source: www.techinsider.net

Malgré ses accords avec Netflix, Verizon limiterait-elle intentionnellement la bande passante du service de distribution de films et séries, portant ainsi atteinte à son image et sa réputation ? En tout cas, les accusations vont bon train !

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

German copyright law is unconstitutional, Yahoo says in complaint

The law is vague and imposes an unconstitutional restriction on the freedom of information of Internet users, Yahoo said

Source: www.networkworld.com

La nouvelle loi allemande sur le copyright entrée en vigueur ce 1er août, donne au éditeurs l’exclusivité totale de leurs contenus On-line (sauf pour l’utilisation de quelques mots ou d’extraits). Yahoo, qui a refusé d’entrer en négociation avec les éditeurs (comme Google en juin dernier) vient de porter plainte devant la « FCC » allemande sur l’anti-constitutionnalité de ce nouveau texte, après avoir, elle-même, fait l’objet d’une plainte identique (à l’initiative de VG Media, la société collective des nouveaux éditeurs allemands). 

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co