By

Rupert Murdoch s’allie à Endemol pour créer un géant de la téléréalité

Le magnat des médias Rupert Murdoch va s’allier avec le propriétaire d’Endemol, le créateur néerlandais de l’émission de téléréalité «Big Brother», pour créer un nouveau poids lourd de la production télévisuelle.

Source: www.liberation.fr

Fox et le fonds d’investissements Apollo réunissent leurs actifs dans la production (les sociétés « Endemol », « Shine Production » et « Core Media ») pour permettre au groupe de Rupert Murdoch d’accélérer sa croissance dans le production télé mondiale.  La nouvelle entité aura des activités dans plus de 30 marchés.

By

RMC TV sera disponible gratuitement à la rentrée 2015

Dans une interview au Parisien Economie, Frank Lanoux, directeur général de RMC, est revenu sur le lancement en 2015 de RMC TV. Après BFM Business qui est

Source: www.orangeinfo.fr

De la même manière que BFM radio s’est enrichie de BFM TV, RMC Radio verra l’an prochain l’arrivée de RMC TV. Une chaîne gratuite diffusée sur les réseaux digitaux de la TNT, en ADSL, sur le câble et par satellite.   

By

Turner Broadcasting to cut 10% of worldwide workforce

Time-Warner’s Turner Broadcasting System will reduce its global workforce of some 14,000 full-time employees by approximately 10%, the company announced today. The position eliminations, which will…

Source: www.broadbandtvnews.com

10% du personnel (soit 1475 postes) quittera prochainement le groupe CNN. Par ce plan de réorganisation, le groupe américain souhaite dégager des moyens pour investir dans les contenus, améliorer sa monétisation et financer les innovations à venir. 

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Spending Forecasts Keep Falling on Wall Street

Source: www.broadcastingcable.com

Prévisions de croissance revues à la baisse pour les investissements publicitaires aux Etas-Unis. 

  • Le troisième trimestre continue de montrer des signes de faiblesse
  • La croissance annuelle des revenus de la télévision est revue à la baisse (+5.9% en 2014, nettement soutenue par la présence de nombreux événements sportifs).  
  • 2015 signerait même une quasi stagnation (+0.6%)

L’industrie s’enfonce progressivement dans un mouvement structurel baissier qui conduit les analystes financiers à revoir à la baisse les valorisation des media. Le temps des réorganisations approche.

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

CNN Faces News Channel Challenge, Fills Airtime With Non-News Programming

CNN Faces News Channel Challenge, Fills Airtime With Non-News Programming – 10/06/2014

Source: www.mediapost.com

Des audiences en baisse (- 6%) conduisent CNN à modifier sa grille de programmes en introduisant – pour la première fois de son histoire – des formats « Non-News » dans les créneaux à audience faible.  Paradoxe: la chaîne, qui tire des revenus de plus en plus substantiels de ses accords de distribution, n’a jamais gagné autant d’argent. 

De conjoncturelle, la baisse ou la stagnation des revenus publicitaires de la télévision devient structurelle, drainant dans son sillage les premières grandes réorganisations ou restructurations.

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

NBA Confirms Massive Turner, Disney Deals With Expanded Digital Rights

Under the new contracts, games will continue to air on Turner’s TNT and NBA TV, as well as Disney’s ABC and ESPN, with ABC airing the NBA Finals. The deals, which run through the 2024-25 season, also include streaming rights for ESPN, which will offer regular-season games live.

Source: www.thewrap.com

Devançant l’ouverture de négociations (pour un deal qui venait à échéance en fin 2016), les groupes Disney (ABC & ESPN) et Turner ont renouvelé jusqu’en 2025 les droits NBA (L’Association Nationale du Basket américain). 

Il semblerait que le montant du deal représenterait le double voire le triple du budget précédent (déjà +/- $925 millions).

En avançant la date de la négociation, Disney et Turner s’assurent le quasi monopole du basket américain pour 10 ans, éteignant toute velléité de leurs concurrents (notamment Fox) de prendre pied dans le domaine du sport. 

Avec de tels prix, nul doute que la facture du câble augmentera de façon significative dans les prochaines années. Parallèlement, rien n’empêcherait une alliance Netflix & ESPN d’apporter aux consommateurs une offre de Sports et d’Entertainment.

By

Programmatic Ad Buying to Reach $21 Billion

The ad buying technique offers buyers and sellers a way to reduce transaction costs and allows marketers to use consumer data to better target their customers, which improves the efficiency of ad campaigns.

Source: blogs.wsj.com

Les achats automatisés aux Etats Unis (Programmatic) pourraient représenter jusqu’à $21 milliards en 2018 selon le groupe Magna Global. L’usage de robots pour les achats de « display advertising » s’imposent progressivement aux acteurs du marché: agences et éditeurs.  Les agences y voient une nouvelle manière de diminuer le coûts des transactions media (et d’augmenter leur rentabilité en pesant de toute la puissance de leurs achats « bulks » sur les éditeurs) alors que ces derniers – cherchant à freiner la baisse des prix – développent de plus en plus de plateformes privées.

En terme de technologie, on s’étonne que Magna Global ne voit le « Real Time Bidding » s’imposer que pour 40% des transactions à l’horizon de 4 ans, soit pour un peu plus de 8$ milliards de $ (à titre de comparaison, les investissements TV aux US devaient représenter de l’ordre de $75 milliards à l’horizon 2018). 

See on Scoop.itDynamic Ad Insertion & linear TV

By

Pourquoi Telenet supprime son dividende ?

Dans un communiqué sibyllin, le câblo-opérateur flamand a annoncé ne prévoir aucune rémunération pour ses actionnaires cette année après pourtant de très bons chiffres semestriels

Source: moneytalk.levif.be

Plusieurs hypothèses peuvent expliquer la raison de l’absence de dividendes – exceptionnelle – cette année de la part de Telenet à ses actionnaires.  Outre des motifs de financements potentiels et proches (Mobistar ?  SBS ?) il y en a deux qu’il ne faut en tout cas pas oublier:

  1. Depuis qu’il en est actionnaire majoritaire, le groupe Liberty Global peut désormais laisser la trésorerie au sein de sa filiale. Il en contrôle totalement l’utilisation et, le cas échéant, la destination.
  2. Pourquoi gâter des actionnaires dont tout le monde sait qu’il a  voulu se débarrasser récemment en tentant, sans succès, de prendre le contrôle total de la société malinoise ?

:-)

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Belgacom, c’est fini: place à Proximus et à son nouveau logo

L’opérateur Belgacom l’avait annoncé en mars dernier : les solutions fixes, mobiles et IT de Belgacom seront réunies, d’ici la fin de l’année, sous la marque [...]

Source: www.sudinfo.be

Bienvenue !!

By

VRT: « Besparingen lopen tegen 2019 op tot 39 miljoen euro »

Het bedrag dat de VRT moet besparen, loopt tegen 2019 op tot 39 miljoen euro. Bovenop het vanmorgen door Vlaams minister van Media Sven Gatz …

Source: www.hln.be

Régime de fer pour la VRT dont le plan d’économies budgétaires annoncé par le Ministre Sven Gatz devrait, selon les responsables du service public, représenter 7% de la dotation annuelle; ce pourcentage augmentant à 12% en 2019.

By

Ad Spending Slows in Second Quarter, Ekes Out 0.7% Increase

Total ad spending increased only 0.7% in the second quarter of 2014 to $35.6 billion, according to Kantar Media’s latest report.

Source: adage.com

Premier semestre publicitaire en très petite forme pour les media américains.  Après un démarrage boosté par la présence des jeux Olympiques et malgré le beau parcours d’audience de la Coupe du Monde de football, le baromètre des investissements du deuxième trimestre s’inscrit tout juste en croissance (+0,7%).

La quasi-totalité des media a souffert : TV -7%, Presse quotidienne Locale -10% et Nationale -16%, Magazine -5%, Radio -4%. Seul Internet avance (+6%).

Du côté des annonceurs, P&G recule de 17% sur le semestre (avec même un retrait de 30% au cours des mois d’Avril à Juin). Certes, 2013 avait été une faste pour le premier annonceur mondial, mais on ne peut s’empêcher de penser que le dernier trimestre fiscal du groupe de Cincinnati a été le théâtre de sacrifices publicitaires au bénéfice des objectifs financiers de l’entreprise.

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Merger Mania in Distribution and Content Markets: the Telenet/SBS Belgium case and the need for European Action

Tom Evens of Ghent University (iMinds-MICT ) in Belgium and Ben Van Rompuy and Karen Donders of Vrije Universiteit Brussel (iMinds-SMIT) exam media regulatory issues in Flanders and the threats fac…

Source: blogs.lse.ac.uk

A serious threat for Flemish TV Industry.

A few local media experts (Tom Evens of Ghent University and Ben Van Rompuy and Karen Donders of VUB) warn European authorities about the danger of Telenet’s project of acquiring a significant stake in SBS Belgium.

According to the authors the case would serioulsy affect an already concentrated situation in Flanders. But  far beyond Flanders it could also create a very important precedent in Europe while accelerating a trends towards vertical integration between distribution companies and content providers limiting creativity and effective competition.   

By

Procter & Gamble prépare un grand ménage dans ses marques

Le plan choc d’A. G. Lafley pour Procter & Gamble a bien eu un impact sur les bénéfices du groupe, mais pas encore sur les ventes, toujours…

Source: www.lesechos.fr

Le groupe mondial veut désormais se concentrer sur « 70 à 80 marques » stratégiques et prévoit de « mettre dans un partenariat, arrêter ou vendre les 90 à 100 marques restantes », a déclaré son CEO.

L’annonce, bien accueillie par le monde financier, résonne comme un coup de tonnerre dans l’industrie des media. Le groupe qui a tant accompagné la télévision commerciale depuis près de 50 ans et qui investissait encore de l’ordre de $ 9,5milliards de budget publicitaire par année change de cap….  Avec les conséquences qu’on peut imaginer dans le futur… .

Les marques conservées représentent 90 % du chiffre d’affaires du groupe et 95 % des bénéfices sur les trois dernières années.

Chez Procter & Gamble, 23 marques affichent un chiffre d’affaires compris entre 1 milliard et 10 milliards de dollars. Les autres se situent plutôt entre 100 et 500 millions de dollars.

Nous allons devenir un groupe plus petit et moins complexe, qui sera plus facile à opérer­ », a justifié A.G.Lafley.

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Robin Leproux quitte le groupe M6

Source: www.ladn.eu

Coup de tonnerre dans le paysage audiovisuel français. Depuis son retour au sein du groupe M6 en 2012, Robin Leproux était pressenti pour succéder à Nicolas de Tavernost. La saison est difficile pour M6 dont les audiences sont revenues sous la barre des 10% au début de l’année.  

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Libération va supprimer 93 postes sur 250

PARIS (Reuters) – La nouvelle direction de Libération propose de supprimer 93 postes dans le cadre d’un plan pour relancer le journal qui compte actuellement 250 salariés, a annoncé lundi Laurent Joffrin, directeur de la publication. La rédaction, qui compte 180 journalistes, devrait être réduite à « environ 130 personnes », ajoute-t-il dans une lettre aux lecteurs publiée lundi sur le site internet du journal. …

Source: fr.finance.yahoo.com

Renfloué par une augmentation de capital (€ 18 millions) souscrite en juillet dernier, principalement par Patrick Drahy (Altice – Numericable), Libération lance un plan de restructuration de grande ampleur. Seule option, selon la direction, pour retrouver une exploitation bénéficiaire à l’horizon 2015. 

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Digital Video Viewing Up, Traditional Trickles Down, Says Nielsen

New data from Nielsen demonstrates that digital video viewing continues to trend upwards, as traditional TV viewing trickles down.

Source: www.thevideoink.com

Même si elle est relativement lente, la décrue des audiences de la télévision « classique » continue aux Etats-Unis, avec un transfert progressif de la durée de vision vers la vidéo « digitale ».

 

les audiences télé du 2e trimestre 2014 révélée hier par Nielsen confirment en effet la lente mais inexorable décrue de la durée de vision allouée au media TV traditionnel.  En revanche, la consommation de vidéo en ligne (très certainement les mêmes programmes) est en forte progression et, cette fois, sur toutes les tranches d’âge.

La télé reste toutefois largement en tête du classement et représente aujourd’hui encore, près de 90% du volume de consommation chez les 18-34 ans et 95% chez les 50-64 ans.

See on Scoop.itTV & TV Distribution

By

GB/Bourse-ITV en hausse, rumeurs d’intérêt de Liberty Global | Reuters

LONDRES, 1er septembre (Reuters) – ITV a gagné 2,5%
dans les premiers échanges à la Bourse de Londres lundi en
réaction à des informations du journal The Telegraph sur un
intérêt supposé de Liberty Global

Source: fr.reuters.com

La stratégie de Liberty Global serait-elle – comme celle de Comcast aux Etats-Unis – de prendre pied dans le marché du Broadcast ?  Depuis l’entrée du groupe de John Malone, par l’intermédiaire de sa filiale Telenet, au capital de SBS Belgium, on est permis d’y penser.   

See on Scoop.itTV & TV Distribution

By

RTL Group H1 Profit Takes a Hit

RTL Group H1 Profit Takes a Hit . LUXEMBOURG, August 21: RTL Group reported a sharp decline in first-half profit, impacted by an impairment of 88 million euros ($116.8 million) as a consequence of the new advertising taxes implemented in Hungary. . Author: Kristin Brzoznowski

Source: worldscreen.com

Premier semestre difficile pour le groupe RTL.  A la diminution de 2,5% des revenus totaux (€2,69 milliards) due à un mauvais marché français et aux résultats décevants de Freemantle, s’ajoutent les effets de la « Taxe publicitaire » levée par le gouvernement hongrois. Résultats : un Ebitda de €519 millions, en retrait de 6% par rapport au premier semestre 2013.

Le groupe se félicite toutefois d’une croissance de 10% de ses revenus digitaux (€113 millions, soit 4,2% des revenus totaux).

 

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Netflix Will Rip the Heart Out of Pre-Sale Film Financing

Netflix is working mightily to expand its reach worldwide, so far including Latin America, Canada, and the U.K., with Europe next up at bat. When Netflix is done, people in every part of the world will be its customers, and those customers will be able to toggle what language they [...]

Source: www.forbes.com

De la même manière que Amazon intervient désormais de façon significative dans le préfinancement des livres, Netflix ouvre de nouvelles horizons dans le financement des films.

Alors que l’industrie de l’entertainment a coutume de pré-vendre ses productions aux distributeurs classiques (salles de cinéma, pay per view et broadcasters), il se pourrait que le géant américain deviennent progressivement une alternative financière crédible:

  • D’une part, le raccourcissement des fenêtres d’exploitation rapproche Netflx de la date de sortie des films
  • Ensuite, qui mieux que Netflix est capable de comprendre les attentes des spectateurs et donc, de minimiser les prises de risque des producteurs ?
  • Enfin, avec 50 millions d’abonnés – peut-être 100 prochainement – la mise en place d’un mécanisme de « crowdfunding » ne sera qu’un jeu d’enfant pour l’entreprise de Reed Hastings. Et largement rentable de surcroît ! 

See on Scoop.itOTT Services, Netflix, Amazon, Yahoo & Co

By

2nd Quarter 2014 – Broadcast, Cable Scatter Volume Dips.

Broadcast, Cable Scatter Volume Dips, Digital Video Rises – 08/08/2014

Source: www.mediapost.com

Alors que le deuxième semestre apparaît toujours comme un baromètre fiable de la santé publicitaire des chaînes de télé aux Etats-Unis, SMI – une société de pige qui compile 75% du marché – confirme un ralentissement de 7% pour les big Networks (à $457M) et de 4% pour les chaînes du câble (à $688M).  En revanche, les revenus de la publicité  vidéo digitale serait en hausse de 13% (à $720M). 

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

21st Century Fox Posts Q4 Profit on Strong Film, Cable Results

21st Century Fox Posts Q4 Profit on Strong Film, Cable Results

Source: worldscreen.com

Les revenus de production et ceux en provenance du câble (souscripteurs et affiliés) ont assuré la croissance du groupe Fox au cours de sont 4e trimestre fiscal (+17% à $8,42 milliards).  Les revenus publicitaires par contre signent un faible -11%.  Il apparaît de plus en plus clairement que l’écosystème audiovisuel se recentre progressivement sur la valorisation des contenus, soit à travers la distribution, soit directement auprès du consommateur. Gare aux groupes qui ne vivent que de la pub !  

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Fox Withdraws Time Warner Bid

Source: www.multichannel.com

Le rêve de Rupert Murdoch d’inclure HBO à son portefeuille et de créer ainsi le plus grand groupe mondial de télévision payante s’éloigne.  La fraîcheur de la réaction des actionnaires de Time Warner à la suite de son offre de rachat (pour un montant de 80 milliards de $) pousse le magnat australien à retirer son offre. Le mouvement de consolidation de la télé payante ne s’arrêtera toutefois pas là.  Netflix déstabilise le marché et nécessite que les acteurs du payant se rassemblent.

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

CBS Corp. Profit Slips

NY, August 8: CBS Corporation posted second-quarter earnings that were down 7 percent, impacted by softer advertising sales and lower program licensing fees. 

Source: worldscreen.com

La « petite » forme du marché publicitaire TV au deuxième trimestre et le décalage des demi-finales du tournoi de basket (NCAA) font chuter les revenus du groupe CBS (-7%).  Leslie Moonves – le patron de CBS – reste toutefois confiant sur l’avenir et se félicite d’atteindre un revenu de distribution de plus de 2 milliards de dollars à l’horizon 2020.  

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Telenet abaisse ses prévisions de chiffre d’affaires

Telenet revoit à la baisse ses prévisions de chiffre d’affaires pour 2014, annonce jeudi la société de télécoms dans le cadre de la publication de ses résultats pour le deuxième trimestre. Alors qu’il prévoyait une croissance de 5 à 6%, le groupe basé à Malines table désormais sur une hausse de 4 à 5%.

Source: trends.levif.be

Croissance annuelle abaissée de 4 à 5% pour Telenet (versus 5 à 6% initialement prévue). Le chiffre d’affaire semestriel de l’entreprise s’inscrit à 839 M€.

  • L’opérateur malinois confirme toutefois un Ebitda en hausse de 5 à 6% pour l’exercice 2014.
  • L’activité TV a vu le nombre d’abonnés totaux baisser de 20.700 unités (2,076,600), étant la contraction d’une perte de 15% d’abonnés analogiques ( à 548,300), compensée par un accroissement de 5% des abonnés digitaux (à 1,528,300).
  • Pour autant que leur méthode de comptabilisation d’abonnés soit identique, Belgacom (1.525.000) et Telenet seraient donc à quasi égalité d’abonnés digitaux. 

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings

By

Résultats du deuxième trimestre du Groupe Belgacom

Dominique Leroy “Je suis fière de pouvoir vous annoncer un ensemble de résultats solides pour le deuxième trimestre de 2014. [...]La croissance de notre base de clients dans le domaine de la TV, de l’internet et en particulier du mobile, combinée à notre stratégie tarifaire disciplinée, a donné lieu à des évolutions positives en termes de chiffres d’affaires tant pour les segments Consumer qu’Enterprise. La mise en œuvre de notre stratégie « Fit for Growth » porte également ses fruits dans la bonne maîtrise des coûts, conduisant à un solide EBITDA sous-jacent pour le deuxième trimestre. [...]”

Source: www.belgacom.com

Belgacom fait mieux que prévu.  Ses résultats trimestriels sont toujours en baisse, certes, mais meilleurs que prévus. 

  • Tant le chiffre d’affaires que l’Ebitda ont reculé, mais d’à peine 1%.
  • Dominique Leroy annnonce par ailleurs le retour de la croissance pour 2016 grâce à la mise en place d’un programme « Fit for Growth ».
  • Au chapitre TV, l’opérateur enregistre 30.000 nouveaux abonnements à 1.525.000 clients.
  • Toujours selon la nouvelle CEO de l’entreprise, le deuxième semestre 2014devrait être riche en événements:   « l’acquisition des droits de diffusion des matchs de la Jupiler Pro league, un partenariat avec Apple et, à la fin de l’année, le changement de marque en Proximus« . 

See on Scoop.itTV Business Finance & Earnings